Il en existe 436 en France pour plus de 6800 sites ! Les Missions Locales assurent des missions de service public pour permettre à tous les jeunes de 16 à 25 ans de surmonter les difficultés qui entravent leur insertion professionnelle et sociale. Alors, comment s’inscrire à une mission locale ? Comment cela fonctionne-t-il ? Qui peut s’y inscrire ? Éléments de réponse dans cet article !

Comment s'inscrire à la Mission Locale ?

Pour pouvoir s'inscrire à une Mission Locale, il suffit de se rendre dans l'un des points d'accueil disponibles en France. Si vous souhaitez connaître l'antenne de la Mission Locale la plus proche de chez vous, vous pouvez consulter l'annuaire des mission locales. Dans cet annuaire, sur la gauche en bas de page, vous verrez un moteur de recherche où vous pourrez renseigner votre région et votre département. Dans la partie “choisir une structure”, sélectionnez la plus proche de chez vous et vous verrez apparaître les coordonnées de la mission locale.

Quand vous arriverez à la Mission Locale, un conseiller vous accueillera pour s'entretenir avec vous afin d'évaluer vos besoins, vous donner de premiers conseils, déterminer quels moyens mobiliser pour vos démarches.

Ensuite, vous pourrez bénéficier d'un accompagnement personnalisé, individuel ou collectif, en fonction de votre demande. Pensez à présenter votre carte d'identité et votre carte vitale lors de l'entretien, ces pièces sont obligatoires. Vous pouvez aussi vous présenter directement avec un CV et une lettre de motivation type pour gagner du temps, mais c'est optionnel.

Quel est le rôle de la Mission Locale ?

La Mission Locale est dédiée aux jeunes. Les différentes antennes reçoivent les jeunes de 16 à 25 ans et les accompagnent sur les problématiques suivantes : emploi, formation, santé, logement.

Les différentes Missions Locales peuvent alors accompagner les jeunes sur leurs recherches d'emploi et de formation, l'identification de leurs compétences. Elles peuvent les aider avec des ateliers pour maîtriser les outils informatiques (création d'une boîte mail professionnelle, mise en page d'un CV, rédaction d'une lettre de motivation en ligne) et pour leur expliquer les démarches sur les différents sites d'emploi.

Ce qu'il faut retenir du rôle de la Mission Locale, c'est qu'elle favorise l'insertion des jeunes dans la vie professionnelle en les accompagnant dans leurs démarches.

Qui peut s'inscrire à la Mission Locale ?

Tous les jeunes de 16 à 25 ans ayant fini leurs études qui rencontrent des problématiques liées à l'emploi, la formation, la santé ou le logement peuvent s'inscrire à la mission locale. Il n'y a pas plus d'autres critères ni aucune autre condition pour pouvoir s'inscrire à la Mission Locale. Si vous avez entre 16 et 25 ans, que vous n'êtes plus étudiant et que vous souhaitez vous inscrire dans une Mission Locale, vous devez d'abord identifier celle dont vous dépendez, la plus proche de votre domicile.

Quelles sont les aides de la Mission Locale ?

Il existe plusieurs aides financières que les Missions Locales peuvent proposer. Attention, elles ne sont pas systématiques lorsque vous êtes inscrit à la Mission Locale. Tout dépend de votre situation !

  • Le PACEA (Le Parcours d'Accompagnement Contractualisé vers l'Emploi et l'Autonomie) : c'est un contrat entre la Mission Locale et le jeune pour l'aider dans son insertion professionnelle. Pour savoir s'il est pertinent de mettre en place ce contrat et qu'il est adapté au projet professionnel du jeune, un diagnostic est effectué au préalable. Le PACEA ne peut pas excéder 24 mois et le jeune peut recevoir une allocation dont le montant dépend de sa situation. Il ne doit pas percevoir d'autre rémunération pour recevoir un versement du PACEA.

  • Le FAJ (Fonds d'Aide aux Jeunes) : ce fonds a été créé pour aider financièrement les jeunes sans revenu ou avec de très faibles ressources. Ce fonds concerne des aides ponctuelles qui interviennent pour des besoins particuliers : emploi, santé, logement, mobilité. Ces aides ne peuvent pas dépasser 1000 euros par an et par jeune.

  • Les aides à la mobilité : selon votre mission locale, vous pouvez peut-être bénéficier de chèques mobilité entre 4 et 8 euros qui peuvent s'échanger contre des tickets de transports. Il existe aussi des aides pour financer votre permis de conduire si vos ressources sont insuffisantes.

  • Le CEJ (Contrat d'Engagement Jeune) : il remplace la Garantie Jeunes et est mis en œuvre par France Travail et les Missions Locales. Le CEJ propose un accompagnement individuel et intensif aux jeunes qui ne sont pas étudiants, ne suivent pas une formation et présentent des difficultés d’accès à l’emploi durable. Pour plus d'informations, c'est par ici !

La Mission Locale est une excellente solution pour tous les jeunes déscolarisés de 16 à 25 ans qui souhaitent s'insérer sur le marché de l'emploi. Grâce à leurs différentes antennes, elles permettent de venir en aide à de nombreux jeunes sur le territoire français. N'attendez plus pour vous inscrire à une Mission Locale.

Pour en savoir plus : https://www.unml.info/les-missions-locales/presentation-du-reseau.html