Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Stage

Stage

Stage : Utilisation d'un modèle d'émission infrason de la houle océanique pour caractériser l'atmosphère

Cadarcet, Occitanie Energie / Matériaux / Mécanique

Description

Détail de l'offreInformations généralesEntité de rattachementSitué à 40 km au sud de Paris, le centre DAM-Île de France, a en charge la conception des armes nucléaires françaises, la recherche et développement dans le domaine de la lutte contre la prolifération et le terrorisme, l'alerte aux autorités en cas de séisme, de tsunami ou d'essai nucléaire étranger, la construction et le démantèlement de grandes infrastructures nucléaires. Leader français de la simulation numérique et du calcul intensif, il possède deux des machines européennes les plus puissantes. Il dispose également de plusieurs accélérateurs et de nombreux moyens techniques et expérimentaux pour mener ses recherches. Lui est également rattaché, l'Unité Propulsion Nucléaire située sur le centre CEA/Cadarache en région Provence Alpes-Côte d'Azur, où sont implantées les installations d'essais et une partie des fabrications de la propulsion nucléaire.Référence2021-18530-S0360Description du posteDomaineSciences du climat et de l'environnementContratStageIntitulé de l'offreUtilisation d'un modèle d'émission infrason de la houle océanique pour caractériser l'atmosphèreSujet de stageUtilisation d'un modèle d'émission infrason de la houle océanique pour caractériser l'atmosphèreDurée du contrat (en mois)5 à 6 moisDescription de l'offreLe Département Analyse, Surveillance, Environnement (DASE) de la Direction des Applications Militaires du CEA (CEA/DAM) est spécialisé dans la mesure des phénomènes atmosphériques, le suivi d'événements sismiques, la détection de radionucléides, et la conception des capteurs et réseaux associés. Fort de cette expertise, le CEA/DAM participe à la lutte contre la prolifération nucléaire en mettant son expertise au service de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) et de l'Organisation du Traité d'Interdiction Complète des Essais nucléaires (OTICE). Dans ce contexte, le DASE exploite en routine les données infrason du Système de Surveillance International (SSI) mis en place dans le cadre de la vérification du TICE. L'expertise du DASE en la matière repose sur une connaissance fine de la moyenne atmosphère (MA) et de sa dynamique, les infrasons se propageant sur de longues distances dans des guides d'onde formés par la MA. Exploité dans un mode de fonctionnement continu, le réseau du SSI constitue un système novateur pour la mesure de la dynamique de la MA.La houle océanique émet des infrasons (appelés microbaroms) avec des périodes de l'ordre de 5 secondes qui sont détectés sur l'ensemble du réseau du SSI. La propagation des infrasons est fortement impactée par les états de la moyenne atmosphère. Ainsi, une bonne connaissance du terme source permet de déterminer la bonne représentation de ces états au sein des modèles atmosphériques utilisés dans les simulations de propagation. Les microbaroms se présentent donc comme un moyen de sondage de l'atmosphère et de diagnostic des modèles atmosphériques à l'échelle du globe. Un modèle de houle a récemment été développé au CEA et permet d'envisager un tel exercice. L'objectif de ce stage est d'utiliser le modèle afin de simuler des détections infrason en station pour les comparer aux observations du SSI et des réseaux nationaux. Il s'agit de démontrer la possibilité d'utiliser les écarts entre, d'un côté, les paramètres mesurés en station infrason et, de l'autre, leur simulation, pour diagnostiquer l'état de l'atmosphère sans être biaisé par les choix de paramètres du modèle utilisé (source/propagation). En particulier il s'agira d'évaluer l'apport de la mise à jour d'un modèle d'atténuation tabulé pour la détermination de l'état de l'atmosphère à partir des signaux reçus. Des cas d'études pourront être privilégiés sur la base de précédents résultats . Les observables infrason à simuler pourront être discutées afin de proposer une approche viable permettant d'évaluer la performance du modèle d'atmosphère. L'objectif du stage est d'ouvrir la voie à un exercice d'assimilation de données infrason dans le cadre d'une thèse, pour l'amélioration des modèles de prévision numérique du temps.Profil du candidatLe candidat doit avoir un intérêt pour la géophysique et le travail à la frontière de plusieurs disciplines (physique de l'atmosphère, acoustique, mathématiques appliquées, traitement de données). Il doit être capable de se confronter à un large jeu de données à des fins de traitement et d'analyse. Il devra faire preuve de rigueur, être capable de proposer des pistes d'étude et d'interagir avec différents interlocuteurs. Expérience requise en programmation (Python, Matlab,…). Niveau d'anglais (lu/écrit) correct souhaité.Analyse numérique, statistique, programmation, Matlab, Python, FortranBac+5

Date de publication

nov. 09, 2021