Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Logo de IRSN

IRSN

Stage Master2 ou équivalent en Géosciences

Fontenay-aux-Roses, Île-de-France 6 mois
Postuler maintenant

L'IRSN, Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) – dont les missions sont désormais définies par la Loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TECV) – est l'expert public national des risques nucléaires et radiologiques. L'IRSN concourt aux politiques publiques en matière de sûreté nucléaire et de protection de la santé et de l'environnement au regard des rayonnements ionisants. Organisme de recherche et d'expertise, il agit en concertation avec tous les acteurs concernés par ces politiques, tout en veillant à son indépendance de jugement.
Thématique : Hydrogéochimie et géochimie isotopique
Sujet : Evaluation d’un cocktail de traceurs non radioactifs comme préalable à une expérience in situ de diffusion sous gradient thermique
Le travail du stagiaire sera réalisé comme travail préliminaire à un essai in situ qui sera mis en place au Laboratoire de Recherche Souterrain IRSN de Tournemire (LRST) en Aveyron courant 2022. Cet essai aura pour objectif d’évaluer l’impact du gradient de température sur le transfert de solutés analogues de radionucléides mimant un colis de déchets défectueux de Haute Activité en phase thermique au sein d’une roche argileuse (argilite). Le stage va consister à établir :
1) La composition de l’eau test et son protocole de préparation en vue de l’essai in situ. La 1ère étape consistera à évaluer les concentrations optimales en traceurs dans l’eau test au moyen d’un logiciel de calcul de transport-réaction mis à disposition du stagiaire. La 2nde étape va chercher à évaluer les protocoles de préparation et mesure à l’aide des différents outils disponibles au laboratoire IRSN de Lutèce pour les espèces aqueuses sélectionnées (anions et cations majeurs par chromatographie ionique et 84Sr par ICP/MS) et à GEOPS pour le deutérium (analyse par laser OA-ICOS). Les protocoles de mesure devront s’adapter au cocktail des traceurs sélectionnés pour l’expérience in situ.
2) Les profils initiaux de teneurs en traceurs dans l’eau porale de l’argilite avant échange avec l’eau test. Ces profils seront acquis sur des carottes fraîches prélevées au LRST. Le travail va consister à appliquer les techniques d’échange diffusif en phase vapeur pour les teneurs en deutérium et celle de la diffusion sortante sur des cubes d’argilite pour estimer les teneurs en traceurs contenus naturellement dans l’eau porale. Enfin la technique de diffusion radiale permettra d’acquérir les paramètres de transport diffusifs (De et porosité accessible aux traceurs, dont les protocoles sont détaillés dans la thèse réalisée à Paris Sud Bensenouci, 2010).


Intérêt du stage : Travail expérimental complet couplant prélèvements, analyses (chimiques et isotopiques) et leur modélisation. Poursuite possible en thèse en cas de satisfaction.

Profil : Master2 ou équivalent en Géosciences avec des compétences en Chimie analytique, Hydrochimie et Géochimie isotopique. Intérêt pour la recherche.