Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Logo de IRSN

IRSN

Stage M2 ou école d’ingénieur en géochimie mathématiques et programmation

Saint-Paul-lès-Durance, Provence-Alpes-Côte d'Azur 6 mois
Postuler maintenant

L'IRSN, Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) – dont les missions sont désormais définies par la Loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TECV) – est l'expert public national des risques nucléaires et radiologiques. L'IRSN concourt aux politiques publiques en matière de sûreté nucléaire et de protection de la santé et de l'environnement au regard des rayonnements ionisants. Organisme de recherche et d'expertise, il agit en concertation avec tous les acteurs concernés par ces politiques, tout en veillant à son indépendance de jugement.
Thématique : radioécologie, rivière, géochimie, modélisation
Sujet : Modélisation intégrée bassin-versant du fractionnement solide-liquide des métaux dans les rivières
Missions :
Ce stage s’inscrit dans les évolutions du code CASTEAURx qui modélise la propagation des pollutions radioactives à l’échelle d’un réseau hydrographique de bassin versant. Ce code associe un module hydrographique pour représenter ces réseaux à partir de bases de données et de systèmes d’information géographique et des modules hydro-sédimentaires pour modéliser les transferts des masses d’eau et des sédiments en suspension et déposés sur le fond. Ces modules renseignent un module radioécologique qui pronostique la propagation des radionucléides sous leurs formes dissoutes et fixées aux sédiments. Ce fractionnement dissous/particulaire affecte les temps de transit, les échanges entre la colonne d’eau et les sédiments de fond et, in fine, les impacts à moyen et long termes sur le milieu. Il constitue la thématique centrale du stage qui contribuera aux travaux du LRTA sur le développement d’un modèle de fractionnement dissous/particulaire des radionucléides en fonction des conditions hydro-sédimentaires de la rivière, des conditions de rejet et du marquage du bassin versant par des dépôts atmosphériques. L’objectif est de participer à l’implémentation de ce modèle dans le code CASTEAURx, de tester cette implémentation sur le cas déjà validé du césium dans le Rhône et d’étendre son application au cas du plutonium à partir d’un jeu de données équivalent à celui du césium.
Les principales étapes seront :
Mois 1 : Appropriation du modèle et du code CASTEAURx.
Mois 2 : Participation à l’implémentation du modèle dans le code CASTEAURx (langage C++).
Mois 3 : Tests et validation sur le cas validé du 137Cs dans le Rhône.
Mois 4 : Application au cas du plutonium dans le Rhône.
Mois 5 et 6 : Interprétation des résultats et rédaction du mémoire.
Profil :
Étudiants de Master 2 ou de dernière année d’école d’ingénieur avec des compétences en géochimie mathématique et programmation.