Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Stage

Stage

Stage : Implantation d'une loi de comportement de plasticité cristalline pour l'écrouissage des métaux CFC

Artannes-sur-Indre, Centre-Val de Loire Energie / Matériaux / Mécanique

Description

Détail de l'offreInformations généralesEntité de rattachementSitué à 40 km au sud de Paris, le centre DAM-Île de France, a en charge la conception des armes nucléaires françaises, la recherche et développement dans le domaine de la lutte contre la prolifération et le terrorisme, l'alerte aux autorités en cas de séisme, de tsunami ou d'essai nucléaire étranger, la construction et le démantèlement de grandes infrastructures nucléaires. Leader français de la simulation numérique et du calcul intensif, il possède deux des machines européennes les plus puissantes. Il dispose également de plusieurs accélérateurs et de nombreux moyens techniques et expérimentaux pour mener ses recherches. Lui est également rattaché, l'Unité Propulsion Nucléaire située sur le centre CEA/Cadarache en région Provence Alpes-Côte d'Azur, où sont implantées les installations d'essais et une partie des fabrications de la propulsion nucléaire.Référence2021-18581-S0417Description du posteDomaineMécanique et thermiqueContratStageIntitulé de l'offreImplantation d'une loi de comportement de plasticité cristalline pour l'écrouissage des métaux CFCSujet de stageImplantation d'une loi de comportement de plasticité cristalline pour l'écrouissage des métaux CFCDurée du contrat (en mois)6 moisDescription de l'offreNous disposons d'un module de comportement pour décrire la plasticité des métaux CFC dans un code d'éléments finis. Ce module utilise les densités de dislocations comme variables internes et prend en compte les réactions entre dislocations. Les dislocations sont, en effet, le plus souvent à l'origine de la plasticité et leur réactions gouvernent le durcissement [1-2]. La formulation des lois de comportement que nous utilisons est simplifiée et suppose une activation symétrique des systèmes de glissement.Le stage consiste à implanter un modèle plus complet [3] pour prendre en compte une plus large gamme de chargements. Cela nécessite de suivre la densité de dislocations créées par réactions (jonctions) entre dislocations.[1] Dislocation mean free paths and strain hardening of crystals, B. Devincre, T. Hoc, L.P. Kubin, Science 320 p 1745-1748 (2008)[2]Dislocation strengthening in FCC metals and in BCC metals at high temperaturesR. Madec, L.P. Kubin, p 166-173 Acta materialia 126 (2017)[3]Modeling dislocation storage rates and mean free paths in face-centered cubic crystalsL.P. Kubin, B. Devincre, T. Hoc, p 6040-6049 Acta materialia 56 (2008)Profil du candidatGoût pour le codage et les développements numériques.Bac+5

Date de publication

nov. 09, 2021