Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Sncf

Direction centrale Directions Techniques Réseau

STAGE : Analyse de la donnée – développement informatique

Paris, Île-de-France 6 mois
Postuler maintenant

Intitulé : Mise au point de méthodes d’analyse de données d’infrastructure
 
Description :
Dans le cadre de la mise en place de nouveaux outils de régulation de la circulation ferroviaire, le programme MGOC a besoin de valider un certain nombre d’algorithmes d’alimentation en données. Deux processus d’acquisition de la donnée sont concernés par ce stage :
-       L’analyse et le rapprochement des circulations théoriques des circulations réelles
-       Validation des observations réelles remontées à l’outil de régulation
Les applications historiques sont construites sur des référentiels d’infrastructures locaux basés sur une description textuelle des objets d’infrastructure. Le nouveau référentiel d’entreprise est basé sur une modélisation Ariane à base d’attributs qui font que chaque objet peut être identifié sans ambigüité sur l’ensemble du RFN.

Un des attributs permettant le rapprochement entre un référentiel historique et le nouveau référentiel est l’attribut « Libellé », Or :
-       L’attribut Libellé peut être le même à différents endroits du réseau
-       Le libellé d’un objet peut être transcrit avec de légères différences qui font que le rapprochement par comparaison exacte ne peut toujours fonctionner.  

L’objectif du stage proposé ici est d’explorer des méthodes de rapprochement, principalement sémantiques, couplé à des mesures de probabilités incluant des données autres (position géographique, poste de rattachement, signaux adjacents, …) pour améliorer le rapprochement entre les objets des référentiels historiques et les objets du nouveau référentiel.   
Deux objectifs sont attendus de ce stage :
-       Faire un état de l’art des méthodologies de rapprochement sémantique
-       Mettre au point des méthodes innovantes de traitement de la donnée en intégrant les contraintes ferroviaires
-       Mettre au point des méthodologies de comparaison de flux de données pour la fiabilisation des modèles

Le stagiaire sera intégré à l’équipe MGOC et profitera des connaissances acquises par l’équipe pour se former aux connaissances métiers nécessaire au développement. Un ingénieur informatique dans une équipe voisine servira de référent technique.

Intitulé : Mise au point de méthodes d’analyse de données d’infrastructure

 
Description :

Dans le cadre de la mise en place de nouveaux outils de régulation de la circulation ferroviaire, le programme MGOC a besoin de valider un certain nombre d’algorithmes d’alimentation en données. Deux processus d’acquisition de la donnée sont concernés par ce stage :

-       L’analyse et le rapprochement des circulations théoriques des circulations réelles

-       Validation des observations réelles remontées à l’outil de régulation

Les applications historiques sont construites sur des référentiels d’infrastructures locaux basés sur une description textuelle des objets d’infrastructure. Le nouveau référentiel d’entreprise est basé sur une modélisation Ariane à base d’attributs qui font que chaque objet peut être identifié sans ambigüité sur l’ensemble du RFN.

 

Un des attributs permettant le rapprochement entre un référentiel historique et le nouveau référentiel est l’attribut « Libellé », Or :

-       L’attribut Libellé peut être le même à différents endroits du réseau

-       Le libellé d’un objet peut être transcrit avec de légères différences qui font que le rapprochement par comparaison exacte ne peut toujours fonctionner.   

 

L’objectif du stage proposé ici est d’explorer des méthodes de rapprochement, principalement sémantiques, couplé à des mesures de probabilités incluant des données autres (position géographique, poste de rattachement, signaux adjacents, …) pour améliorer le rapprochement entre les objets des référentiels historiques et les objets du nouveau référentiel.    

Deux objectifs sont attendus de ce stage :

-       Faire un état de l’art des méthodologies de rapprochement sémantique

-       Mettre au point des méthodes innovantes de traitement de la donnée en intégrant les contraintes ferroviaires

-       Mettre au point des méthodologies de comparaison de flux de données pour la fiabilisation des modèles

 

Le stagiaire sera intégré à l’équipe MGOC et profitera des connaissances acquises par l’équipe pour se former aux connaissances métiers nécessaire au développement. Un ingénieur informatique dans une équipe voisine servira de référent technique.