Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Sncf

Direction centrale Directions Techniques Réseau

STAGE - Amélioration des Plateformes Ferroviaires par Géogrilles H/F

Saint-Denis, Île-de-France 3 mois

Intitulé du stage : Amélioration des Plateformes Ferroviaires par Géogrilles – Etude bibliographique : définir les paramètres essentiels au fonctionnement des géogrilles
L’augmentation du trafic ferroviaire et des vitesses de circulation imposent de grandes charges cycliques sur les plateformes (couche intermédiaire ou sous-couche et couche de forme) du Réseau Ferré National (RFN) et contribuent à l’apparition des défauts de géométrie. Ces défauts peuvent impacter la sécurité des trains et le confort passager. Ainsi, la SNCF s’est engagée dans d’importants efforts de régénération des lignes classiques.
Pour répondre aux contraintes de délais et de budgets disponibles pour la réalisation des travaux, SNCF Réseau propose l’utilisation de géogrilles pour améliorer les propriétés mécaniques des plateformes ferroviaires.
Les géogrilles sont des matériaux synthétiques généralement fabriqués à partir de polymères. Elles se présentent sous forme de grille ou de nappe dont la rigidité dépend de son domaine d’utilisation (mur de soutènement, amélioration géomécanique des plateformes, …). Un certain nombre de géogrilles existent sur le marché.
Elles peuvent être :
• uniaxiales (de forme rectangulaire), biaxiales (de forme carrée) ou triaxiales (de forme triangulaire) ;
• tricotées (tissage de filaments, la grille est plus flexible), soudées (soudage de bande), étirées (perforation dans une plaque avant étirement pour obtenir une forme de grille, la grille est moins flexible) et ;
• accompagnées ou non d’un géotextile assurant une fonction de séparation/filtration.
Les fournisseurs de géogrilles assurent longue durée de vie du géosynthétique en place (au moins 30 ans), une amélioration de la portance des matériaux ferroviaires dits « mous » (peu portants) et la réduction des épaisseurs de sous-couche sus-jacente.
Les connaissances sur le comportement de la géogrille en milieu ferroviaire sont à consolider. Il sera notamment nécessaire de définir un processus de validation des paramètres « utiles » au fonctionnement de la géogrille en milieu ferroviaire.
Attaché à la division Coordination Innovation et Recherche du département DGII-VA, vous aurez à :
- Chercher dans la bibliographie (articles scientifiques, brevet, retours d’expériences à l’étranger, …) les paramètres importants garantissant un bon fonctionnement de la géogrille en milieu ferroviaire ;
- Contacter des fournisseurs de géogrilles ou des utilisateurs de géogrilles en milieu ferroviaire pour avoir leur avis concernant les paramètres utiles et les gammes de valeurs à adopter pour répondre à notre problématique ;
- Chercher dans la bibliographie comment fonctionne les géogrilles à l’interface entre celui-ci et les matériaux ferroviaires.

Intitulé du stage : Amélioration des Plateformes Ferroviaires par Géogrilles – Etude bibliographique : définir les paramètres essentiels au fonctionnement des géogrilles

L’augmentation du trafic ferroviaire et des vitesses de circulation imposent de grandes charges cycliques sur les plateformes (couche intermédiaire ou sous-couche et couche de forme) du Réseau Ferré National (RFN) et contribuent à l’apparition des défauts de géométrie. Ces défauts peuvent impacter la sécurité des trains et le confort passager. Ainsi, la SNCF s’est engagée dans d’importants efforts de régénération des lignes classiques.

Pour répondre aux contraintes de délais et de budgets disponibles pour la réalisation des travaux, SNCF Réseau propose l’utilisation de géogrilles pour améliorer les propriétés mécaniques des plateformes ferroviaires.

Les géogrilles sont des matériaux synthétiques généralement fabriqués à partir de polymères. Elles se présentent sous forme de grille ou de nappe dont la rigidité dépend de son domaine d’utilisation (mur de soutènement, amélioration géomécanique des plateformes, …). Un certain nombre de géogrilles existent sur le marché.

Elles peuvent être :

• uniaxiales (de forme rectangulaire), biaxiales (de forme carrée) ou triaxiales (de forme triangulaire) ;

• tricotées (tissage de filaments, la grille est plus flexible), soudées (soudage de bande), étirées (perforation dans une plaque avant étirement pour obtenir une forme de grille, la grille est moins flexible) et ;

• accompagnées ou non d’un géotextile assurant une fonction de séparation/filtration.

Les fournisseurs de géogrilles assurent longue durée de vie du géosynthétique en place (au moins 30 ans), une amélioration de la portance des matériaux ferroviaires dits « mous » (peu portants) et la réduction des épaisseurs de sous-couche sus-jacente.

Les connaissances sur le comportement de la géogrille en milieu ferroviaire sont à consolider. Il sera notamment nécessaire de définir un processus de validation des paramètres « utiles » au fonctionnement de la géogrille en milieu ferroviaire.

Attaché à la division Coordination Innovation et Recherche du département DGII-VA, vous aurez à :

- Chercher dans la bibliographie (articles scientifiques, brevet, retours d’expériences à l’étranger, …) les paramètres importants garantissant un bon fonctionnement de la géogrille en milieu ferroviaire ;

- Contacter des fournisseurs de géogrilles ou des utilisateurs de géogrilles en milieu ferroviaire pour avoir leur avis concernant les paramètres utiles et les gammes de valeurs à adopter pour répondre à notre problématique ;

- Chercher dans la bibliographie comment fonctionne les géogrilles à l’interface entre celui-ci et les matériaux ferroviaires.