Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Logo de Thales

Thales

Ingénieur.e – Interférométrie atomique sur puce pour capteurs inertiels (H/F)

Palaiseau, Île-de-France À partir du 03/01/22

QUI SOMMES-NOUS ?
Situé sur le campus de l’École polytechnique, au cœur du pôle scientifique et technologique d’envergure mondiale de Paris-Saclay, le site de Palaiseau regroupe les activités de Thales Research & Technology (TRT) , le centre de recherche du Groupe, et de ThereSIS (THALES European REsearch center for Security & Information Systems) au service des activités mondiales du Groupe. Grâce à une politique de partenariat proactive avec le monde académique et un réseau international d’entreprises innovantes, nos équipes de recherche de TRT développent des technologies de rupture et celles de ThereSIS sont dédiées à la sécurisation des systèmes d’information, à l’ingénierie des systèmes complexes et aux technologies innovantes de la transformation numérique afin d’obtenir rapidement des résultats répondant à des demandes opérationnelles concrètes.
Dans ce cadre nous recherchons un.e :

INGÉNIEUR.E – INTERFÉROMÉTRIE ATOMIQUE SUR PUCE POUR CAPTEURS INERTIELS (H/F) STAGE DE 6 MOIS À PARTIR DE MARS 2022
Basé(e) à Palaiseau (91)

QUI ETES-VOUS ?

* Etudiant.e en école d’Ingénieur.e ou formation équivalente vous préparez un Master 2 en mécanique avec une spécialisation quantique ?
* Votre formation vous a permis d’acquérir des compétences dans les domaines suivants :
* Mécanique et mécanique quantique
* Optique
* Electronique
* Programmation
* L’ultravide
* Vous faites preuve de curiosité au quotidien, raison qui vous pousse à effectuer votre stage en recherche ?
* Vous êtes à l’aise en anglais et de ce fait justifiez d’un niveau B2 ?
* Enfin, vous avez déjà effectué un stage expérimental ou une formation avec une dominante expérimentale ?

Vous vous reconnaissez ? Alors découvrez vite vos futures missions :)

CE QUE NOUS POUVONS ACCOMPLIR ENSEMBLE :

Ce stage s’inscrit dans un projet visant à réaliser des capteurs inertiels à atomes froids sur puces atomiques pour des applications industrielles. La technologie des atomes froids permet de réaliser des interféromètres atomiques de très hautes précisions mesurant le temps (horloges atomiques) , les accélérations (accéléromètres et gravimètres) et les rotations (gyroscopes) .

Pour réaliser l’interféromètre, la plus grande partie de ces réalisations utilise des atomes froids en chute libre ou des jets atomiques froids. L’intégration et la miniaturisation nécessaire pour les applications industrielles est donc fortement limitée. Dans cette optique, les puces atomiques pourraient constituer une alternative intéressante pour la prochaine génération de capteurs à atomes froids, que nous souhaitons évaluer. En effet, elles permettent de garder les atomes piégés à leur voisinage pendant toute la séquence interférométrique.

Pour réaliser des accéléromètres sur une puce atomique, nous utilisons des pièges magnétiques générés par le champ proche rayonné par un guide micro-onde lithographié sur la puce atomique. L’utilisation de deux fréquences micro-ondes permet de déplacer les deux états atomiques qui sont en jeux dans l’interféromètre. Des premières mesures des franges de cet interféromètre avec une séparation spatiale des atomes ont été réalisées récemment au laboratoire.

Le stage proposé est principalement un stage expérimental, avec pour mission principale la caractérisation et l’amélioration des franges de cet interféromètre.

Dans ce contexte, vos missions seront les suivantes :

* Vous serez chargé.e de comprendre la physique de cette interféromètre et de modéliser l’effet des différents paramètres expérimentaux sur les franges.
* Vous étudierez expérimentalement les différents bruits de l’interféromètre
* Vous mettrez en œuvre les moyens nécessaires pour réduire ces bruits dans but de réaliser une première mesure d’accélération.

Cette mesure d’accélération serait une première pour un capteur à atomes froids sur puces atomiques.

Vous serez encadré.e par un ingénieur de recherche Thales Research & Technology, avec de forts liens avec les groupes académiques du domaine de L’Institut d’Optique (groupe de Chris Westbrook) et SYRTE (groupe de Carlos Garrido-Alzar) .
Innovation, passion, ambition : rejoignez Thales et créez le monde de demain, dès aujourd’hui.[ ]