Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Logo de MAS SEEDS

MAS SEEDS

H/F Stage Calibration de variétés de maïs dans un modèle écophysiologique

Rhodon, Centre-Val de Loire Energie / Matériaux / Mécanique
Postuler maintenant

MAS Seeds, 155 Millions d'euros de chiffre d'affaires et 765 salariés, sélectionne, produit et met en marché ses semences de maïs, de tournesol, de colza, de luzerne et de diverses autres espèces. Sa marque MAS Seeds est présente dans 50 pays dans le monde et plus de 50% de ses effectifs sont basés hors de France.

MAS Seeds est une filiale du Groupe Coopératif Maïsadour, 1er groupe coopératif du Sud de la France avec ses 5 173 salariés et son chiffre d'affaires d'1,358 Milliard d'euros. Le Groupe Coopératif Maïsadour est également présent au niveau mondial avec 16% de ses effectifs répartis sur plus de 80 pays.

Contexte:

Ce stage est proposé par l'équipe agronomie maïs de MAS Seeds, dans le cadre du développement de l'utilisation d'un modèle écophysiologique dans la prédiction de la croissance de ses variétés de maïs. Un des prérequis est la caractérisation phénotypique fine de la phénologie des variétés.

Le rôle du stagiaire sera de réaliser cette caractérisation, sur un set de variétés déterminé, puis d'intégrer ses observations au modèle afin de calibrer les variétés le plus précisément possible.

Missions principales:

-Le stagiaire sera responsable de la mise au point la méthodologie qui sera suivie pendant le stage :

- Réaliser une étude bibliographique
- Définir le protocole expérimental de collecte des données
- Définir la méthode d'analyse qui sera appliquée

-Le stagiaire sera responsable du suivi d'un essai variétal et garantira :

- La collecte, le stockage et l'intégrité des métadonnées s'y rattachant (conduite culturale, données climatiques...)
- La réalisation du phénotypage (observations de stades phénologique, composantes de rendement...)
- Le suivi régulier des variétés, qui est un critère primordial de réussite du projet et qui nécessitera un travail de terrain 2 à 3 fois par semaine au minimum

-Le stagiaire sera responsable de l'exploitation des données qu'il aura lui-même produites :

- Prise en main du modèle écophysiologique
- Intégration des données récoltées
- Calibration des variétés phénotypées

Le stagiaire pourra également être amené à participer à d'autres activités présentes sur la station de recherche telles que : suivi des essais expérimentation, travail en pépinière de sélection maïs, tournesol ou colza, travail en champ de production de semences.

.

Expérience

: Débutant accepté