Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Cea

CEA

H/F H/F

Gif-sur-Yvette, Île-de-France Energie / Matériaux / Mécanique
Postuler maintenant

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2020-14137

Description du poste

Domaine

Science de la terre et de l'environnement

Contrat

Stage

Intitulé de l'offre

H/F H/F

Sujet de stage

Propriétés de rétention en eau du sédiment gréso-argileux de Cadarache : du laboratoire au terrain

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Dans le cadre de l'évaluation de l'impact sur l'environnement de ses installations nucléaires, le CEA doit assurer la mise en place de méthodes et outils opérationnels permettant de mesurer, contrôler et prédire les rejets de ses installations dans l'atmosphère, les sols et les nappes. L'évaluation des risques de migration d'un contaminant dans l'environnement, repose sur la capacité à prédire son comportement dans des milieux complexes. Ceci requiert une bonne connaissance des propriétés de transport des milieux poreux qu'il traverse que ce soit du sol ou de la nappe phréatique. Sur le site de Cadarache, une épaisseur de sédiment insaturé pouvant atteindre plusieurs mètres doit être traversée avant d'atteindre la nappe phréatique du Miocène, épaisseur non négligeable dans les calculs d'impact. La compréhension des transferts en zone non saturée est alors essentielle. En effet, la structure du matériau et ses propriétés de rétention hydrique vont conditionner les propriétés d'écoulement du matériau. Les paramètres hydrauliques du milieu sont généralement déterminés à partir des courbes de rétention en eau mesurées expérimentalement sur des échantillons non perturbés et remaniés ou estimées à partir de fonctions de pédo-transfert, dépendantes de la texture du matériau (granulométrie et densité apparente). Les paramètres van Genuchten-Mualem extraits sont alors utilisés dans un modèle d'écoulement en insaturé.

La démarche abordée dans le cadre de ce stage, consiste à réaliser une revue critique des différentes méthodes disponibles pour déterminer les paramètres d'écoulement de la zone insaturée de Cadarache. Les méthodes expérimentales sélectionnées pour déterminer les propriétés de rétention comprennent l'analyse granulométrique, la densité apparente et des courbes de potentiel matriciel en fonction de la teneur en eau. Les paramètres van Genuchten-Mualem seront alors déterminés sur ces données selon des équations pédo-transfert ou par régression de l'équation de van Genuchten-Mualem sur la courbe de rétention en eau. Une inter-comparaison des résultats sera menée afin de sélectionner l'approche de calcul la plus pertinente. De plus, une étude de transposition sera abordée en comparant les propriétés d'écoulement obtenus à l'échelle du laboratoire avec celles mesurées in situ sur la parcelle expérimentale du LMTE. Le cas échéant, des tests d'infiltration au laboratoire pourront être envisagés afin de conforter les valeurs de conductivité hydraulique calculées.

Moyens / Méthodes / Logiciels

granulométrie, table à succion, excel, Hydrus1D



Profil du candidat

Il est attendu que le candidat ait des connaissances en hydrogéologie, hydrogéochimie, physique du sol et présente une affinité pour l'expérimentation et la modélisation du transport.