Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Jobijoba

EDF

Etude des modèles de code saturne appliqués à un scénario accidentel dans coeur de réacteur H/F (2021-38082)

Chatou, Île-de-France Conception / Génie civil / Génie industriel

EDF R&D a pour missions principales de contribuer à l’amélioration de la performance des unités opérationnelles du groupe EDF, d’élaborer et de consolider des stratégies scientifiques et techniques et d’apporter une expertise performante pour EDF, que ce soit en France ou à l'étranger.

Le département Mécanique des Fluides, Energie et Environnement (MFEE) d’EDF R&D met au service du groupe EDF un pôle de compétence fort autour de la mécanique des fluides, des transferts thermiques, de l’énergétique et de l’environnement. Au sein de ce département, le groupe « Modèles et Etudes en Thermohydraulique locale » contribue au développement de logiciels scientifiques exploités par les centres d'ingénierie d'EDF et réalise des études thermo-hydrauliques, afin de vérifier des critères de sûreté et d’optimiser les performances du parc nucléaire français.

Objectifs du stage :

Parmi les différentes analyses de scenarios accidentels identifiés, le stage s’intéressera aux études d’accident en régime thermosiphon pour un transitoire de repli à long terme (dilution du bore dans le circuit primaire d’un réacteur nucléaire, accident de Rupture Tuyauterie Vapeur après l’arrêt des pompes primaires) à l’aide de code_saturne [2]. Le but de ce stage sera de participer à l’évolution de la méthodologie retenue pour ces études. Plusieurs axes d’évolution seront considérés : (a) la stratégie de maillage, (b) le choix du modèle de turbulence, (c) l’optimisation de l’efficacité des calculs en tirant profit des dernières évolutions de code_saturne.

Déroulement du stage :

Le stage aura lieu au sein du groupe « Modèles et Etudes en Thermohydraulique locale » du département MFEE d’EDF R&D en collaboration avec le groupe « Thermo-hydraulique Locale et Système » du même département.

Après une phase de familiarisation avec ce type d’études (compréhension des phénomènes physiques en jeu et formation à code_saturne), la/le stagiaire :

* Fera une bibliographie de la littérature du sujet ;
* Modifiera la mise en données du problème (IHM et source utilisateur) et lancera des calculs sur un cluster interne ;
* S’appropriera le sujet pour éventuellement participer à la sélection des paramètres à étudier ;
* Analysera les résultats et rédigera une synthèse de tests effectués.

Références :

[1] Teschendorff, V., Umminger, K., & Weiss, F.P. (2001). Analytical and experimental research into boron dilution events. Eurosafe 2001, France

[2] http://code-saturne.org/



Le candidat devra posséder de solides connaissances en mécanique des fluides. Des notions en thermohydraulique voire en ingénierie nucléaire seront appréciées. Le candidat devra être attiré par l'analyse de modèles physiques, le développement d'outils scientifiques et l'utilisation de codes industriels.

Rigueur, autonomie, esprit d'initiative, bon relationnel et capacité d'organisation sont les bienvenus, ainsi qu'un bon sens physique et une aisance avec les environnements de calculs et les outils de programmation scientifique (environnement UNIX, C et Python).



Contexte :