Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Ministère Des Armées

Ministère des Armées

Etude d’algorithmes de synchronisation fréquentielle pour modulations DSSS

Bruz, Bretagne Infra / Réseaux / Télécoms
Postuler maintenant

Domaines précis : télécommunications, communications numériques, traitement du signal

Travaux demandés : étude bibliographique, implémentation sur Matlab, développement analytique, simulations

Les environnements dans lesquels les systèmes de communication militaire sont déployés, diffèrent par rapport à ceux du monde civil. L’absence d’infrastructure implique des portées de transmission à tenir beaucoup plus importantes. Certains porteurs, comme les aéronefs, nécessitent d’avoir des liens de communication robustes aux très fortes mobilités. Les opérations extérieures (OPEX) présentent des difficultés en terme de coordinations fréquentielles. De ce fait, les systèmes de communication militaires doivent être robustes aux interférences. 

Des réflexions sont en cours vers un potentiel regain d’intérêt pour la modulation à étalement de spectre (DSSS) et l’accès multiple par répartition de codes (CDMA). En effet, le DSSS offre un gain de discrétion et une bonne robustesse vis-à-vis des interférences. Le DSSS et CDMA ont été longuement étudiés fin des années 90 et début 2000 pour des applications civiles (Wi-Fi et UMTS). Leurs performances n’ont cependant pas été étudiées pour des scénarios hostiles : très fort Doppler, interférences avec d’autres systèmes, … Des questions émergent sur les algorithmes de réception à favoriser en fonction des scénarios radio. Plus précisément, nous nous intéresserons à la complexité d’implémentation et la robustesse des algorithmes de synchronisation fréquentielle vis-à-vis de scénarios à forte mobilité et en présence d’interférence. 

L’étude débutera par un état de l’art de la modulation DSSS et des algorithmes de synchronisation temporelle et fréquentielle associés. Un choix sera fait sur les algorithmes qui seront à implémenter dans la chaine de simulation existante. Des simulations seront effectuées sur des canaux à forte mobilité avec présence de différents types d’interférence. Une analyse et comparaison des performances des différents algorithmes sera effectué en fonction des scénarios de mobilité et des formes d’onde d’interférence. Idéalement, des développements analytiques seront développés pour expliquer les résultats. L’étude permettra de conclure sur les types de récepteurs à mettre en œuvre en fonction des scénarios.

DGA Maîtrise de l’information Bruz (près de Rennes) est responsable de la conception, de l’acquisition et de l’évaluation des systèmes qui équipent les forces Armées. Nos experts techniques travaillent dans les domaines innovants tels que les systèmes d’information et de communication, la cybersécurité, l’Intelligence Artificielle, la survivabilité des systèmes, la navigation, la guerre électronique et les systèmes de missiles.