Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Logo de Framatome

Framatome

Développement méta-modèle pour calculs en recharge (F/H)

Courbevoie, Île-de-France À partir du 27/10/21
Postuler maintenant

Pour assurer la sûreté des tranches, de nombreux scénarios accidentels sont postulés à la conception. La démonstration de la sûreté consiste alors à démontrer que les conséquences de ces accidents sont acceptables par rapport à des critères déclinés en fonction de la probabilité de l'accident (maintien de la gaine des crayons du combustible en cat 2, intégrité de l'enveloppe du circuit primaire en cat 3, intégrité de l'enceinte de confinement en cat 4) . A chaque événement initiateur, des moyens de mitigation sont mis en place pour limiter les conséquences de l'événement.

Les études de sûreté sont réalisées dans le rapport de sûreté en prenant en compte des règles d'études et des hypothèses pénalisantes. Pour chaque accident, des paramètres neutroniques (Paramètres clés) fonction de la gestion combustible, caractéristiques de l'accident, sont définis. Ces paramètres sont vérifiés en recharge et s'ils restent enveloppés par les valeurs prises en compte dans les études de sûreté, alors cela garantit l'applicabilité de l'étude de sûreté à la recharge.

Mais il arrive parfois que les paramètres vérifiés en recharge, dépassent pour certains, les paramètres pris en compte dans la démonstration générique de sûreté. Dans ce cas, une démonstration spécifique est requise pour montrer que nous respectons les critères de sûreté.

L'objectif du stage est de s'intéresser aux paramètres neutroniques dominants de l'Accident de Perte de Réfrigérant Primaire pour une brèche guillotine doublement débattue (APRP GB) et de définir un méta-modèle en perturbant chaque paramètre pour évaluer l'impact sur les critères les plus limitatifs (le pic maximal de température de gaine, l'oxydation de la gaine et le pourcentage de crayons cassés) .

Le développement de tels modèles permettrait d'avoir rapidement une idée des marges en cas de dépassement de Paramètre Clé dans des délais courts, compatibles avec des études de recharge.

Ces modèles devront intégrer également les aspects liés à la convergence numérique des pas de temps. L'application se fera sur un EPR export utilisant une modélisation 3D de la cuve.

Le stage se décomposera en plusieurs étapes :

* Appropriation de l'accident d'APRP GB,
* Appropriation du code thermo-hydraulique CATHARE
* Appropriation des outils de post-traitement
* Définition d'une base d'apprentissage permettant d'évaluer pour chaque paramètre neutronique influent, son impact sur les critères de sûreté à vérifier.

Vous préparez un diplôme de niveau Bac+5 en école d'ingénieurs ou équivalent universitaire avec une spécialité en physique des réacteurs/neutronique.
De bonnes connaissances dans les domaines suivants seront appréciées : thermo-hydraulique, langage de programmation Fortran, aisance à l'utilisation de scripts, maîtrise des logiciels de bureautique.
Le stage demande rigueur et précision, proactivité mais aussi une bonne compréhension des besoins du service d'ingénierie thermo-hydraulique.
Des qualités rédactionnelles (clarté, maîtrise de la langue française) sont également indispensables pour l'élaboration d'un document de synthèse.