Booster votre candidature en enregistrant et partageant votre vidéo de présentation aux recruteurs

J'enregistre ma vidéo
Retour

Offre proposée par

Cea

CEA

Adaptation d'un code de dynamique moléculaire CEA H/F

Saint-Paul-lès-Durance, Provence-Alpes-Côte d'Azur Energie / Matériaux / Mécanique
Postuler maintenant

Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche.

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions :
. la défense et la sécurité
. l'énergie nucléaire (fission et fusion)
. la recherche technologique pour l'industrie
. la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie).

Avec ses 16000 salariés -techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche- le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Référence

2020-15280

Description du poste

Domaine

Physique de l'état condensé, chimie et nanosciences

Contrat

Post-doctorat

Intitulé de l'offre

Adaptation d'un code de dynamique moléculaire CEA H/F

Sujet de stage

L'objectif de ce stage post-doctoral est d'adapter le code ExaStamp pour que le Département d'Etude des Combustibles du CEA puisse l'utiliser dans le cadre de ses recherches sur les céramiques oxydes.

Durée du contrat (en mois)

12

Description de l'offre

Le code de dynamique moléculaire classiqueExaStamp, développé par le CEA au Département de Physique Théorique et Appliquée, est l'un des rares codes actuellement disponibles permettant de tirer efficacement parti des architectures très particulières des calculateurs HPC. Entièrement développé au CEA, ce code permet la simulation à l'échelle atomique de matériaux organiques (de la petite molécule au polymère) ou métalliques. Les développements effectués récemment en font l'un des codes les plus performants au monde sur les calculateurs actuels. L'objectif de ce stage post-doctoral est d'adapter le code ExaStamp pour que le Département d'Etude des Combustibles du CEA puisse l'utiliser dans le cadre de ses recherches sur les céramiques oxydes.

Les céramiques oxydes utilisées comme combustible nucléaire sont généralement des solides iono-covalents. Parmi ces céramiques, UO2 est le matériau le plus utilisé actuellement, notamment en France, et par conséquent le plus étudié, en particulier à l'aide de simulations à l'échelle des atomes. La bibliographie autour des potentiels empiriques permettant de simuler UO2 à l'échelle atomique est très riche. Parmi ceux-ci, le CEA en utilise principalement deux : celui proposé par Cooper et al. en 2014, et celui proposé par Sattonnay et al. en 2013. Ces deux formalismes n'étant actuellement pas disponibles dans ExaStamp, le travail du stage post-doctoral consistera à les implémenter, pour qu'ils puissent être utilisés dans le cadre des applications du Département d'Etude des Combustibles.

Le travail se déroulera en 4 étapes :

  1. Le post-doc devra lister les développements nécessaires à la réalisation de l'objectif, et établir un schéma algorithmique permettant ces développements au sein d'ExaStamp, en respectant les standards du code, notamment en termes de vectorisation et de parallélisation.
  2. Le codage proprement dit de ces développements sera ensuite réalisé.
  3. Le test des développements sera effectué sur des cas de calculs standards du Département d'Etude des Combustibles.
  4. La réalisation d'un calcul « cible » non réalisable avec les codes actuels et en lien avec les applications du Département d'Etude des Combustibles sera finalement effectuée.

L'ensemble du travail de développement et des tests sera réalisé au Département d'Etudes des Combustibles du centre CEA de Cadarache (13), en étroite collaboration avec le Département de Physique Théorique et Appliquée du centre CEA de Bruyères-le-Châtel (91).

Moyens / Méthodes / Logiciels

Dynamique Moléculaire - Code ExaStamp - C++ - HPC



Profil du candidat

Titulaire d'un doctorat dans le domaine de la simulation numérique ou du HPC, le candidat devra posséder des notions de C++ et les bases du calcul parallèle. Une expérience en dynamique moléculaire sera également appréciée.