Retour

Valorisation du patrimoine archéologique et environnemental par le biais de l'expérimentation et de la médiation dans le cadre de l’Archéovillage de Saint-Laurent-Nouan

Où ?

Saint-Laurent-Nouan (41 - Loir-et-Cher - Centre-Val de Loire)

Quoi ?


Dans ce cadre, les différents volets de la mission confiée au volontaire seront :

1. Participation aux chantier de reconstitutions archéologiques
• Mise en oeuvre de divers reconstitutions d'habitats préhistoriques à l'aide de
techniques d'archéologie expérimentale.
• Développement de nouveaux outils et construction d’espaces muséographiques
permettant d’alimenter un discours pédagogique sur l’archéologie et l’environnement.
• Présentation des travaux en cours auprès du public.
• Animation d'activités autour de la reconstitution expérimentale et de l'archéologie
avec des jeunes.

2. Participation à la Médiation et à la communication
• Par le développement d’activités culturelles en favorisant une participation de la
population locale (organisation d’évènements culturels, rencontres, festivals,
conférences, participation aux Journées Nationale de l’Archéologie et aux Journées
Européennes du Patrimoine, etc.)
• Par l'animation d'un réseau de bénévoles et d’adhérents déjà existant (« newsletter »,
site web)
• Par le renforcement des outils multimédias de vulgarisation de l’archéologie et de la préhistoire (Créations artistiques, photos, clips video)

Avantages:
La/le volontaire pourra bénéficier de diverses formations valorisantes.

Quand ?

À partir du 28 févr. 2022

Quel domaine ?

Culture et loisirs

Combien de postes disponibles ?

2

Quel organisme ?

Archéologie pour tous


Saint-Laurent-Nouan

Activités : L’ « Archéovillage de Saint-Laurent-Nouan », actuellement en construction, est un espace forestier de 12 ha situé en Sologne. Ce projet a été pensé pour synthétiser, en un même lieu géographique, les trois principales missions publiques de l’archéologie :
- la recherche scientifique, au travers de l’expérimentation,
- la valorisation du patrimoine archéologique, au travers d’un espace de reconstitution muséographique à échelle réelle fondé sur des exemples archéologiques locaux,
- la diffusion des savoirs, au travers de chantiers estivaux de jeunes, d’une ouverture progressive au public et de l’accueil de scolaires.

L’ « Archéovillage de Saint-Laurent-Nouan » consiste en un parcours forestier sous forme de frise chronologique vivante. Chaque période représentée (de la période Magdalénienne (15 000 ans BP) jusqu’à la période Gauloise) associe une reconstitution d’habitation humaine à son cadre végétal et environnemental. Ainsi, une succession d’environnements est présentée, et avec elle les espèces végétales caractéristiques, depuis la dernière période glaciaire, jusqu’aux environnements forestiers domestiqués par les premiers agriculteurs, pour finir aux proto-agglomérations de l’âge du fer.

Postuler