Objectifs

Les activités du technicien de maintenance industrielle visent trois grands objectifs Redémarrer un équipement en panne le plus vite possible : c'est la maintenance corrective, qui consiste à poser un diagnostic, à réaliser la réparation par des actions appropriées, puis à remettre en service Eviter l'apparition de pannes : c'est la maintenance préventive, constituée de contrôles, de relevés, de nettoyage et d'échanges. On distingue les maintenances préventives systématique et conditionnelle Améliorer la disponibilité des équipements industriels en réalisant des modifications techniques ou organisationnelles sur les actions de maintenance et de production : c'est la maintenance améliorative De manière ponctuelle, le (la) technicien(ne) participe à l'implantation de nouveaux équipements et aux travaux neufs de l'entreprise.Il (elle) rédige les principaux documents opérationnels de maintenance et rapporte à sa hiérarchie, généralement le responsable maintenance, qui définit ses actions au travers d'un planning et du plan de maintenance. Il (elle) forme le personnel d'exploitation.Les « équipements industriels » font référence à un ensemble de machines liées entre elles pour assurer une production. Elles sont construites pour une exploitation professionnelle en conditions parfois sévères de cadences et d'environnement et sont constituées de composants de technologies multiples.Les conditions d'exercice de l'emploi se caractérisent par la prédominance de tâches pratiques réalisées au plus près des équipements qui implique une mise en oeuvre active de la prévention des risques. Les lieux d'intervention sont très différents d'un secteur à l'autre : atelier, site de production, salle propre. Une capacité d'adaptation est donc requise avec des conditions de travail parfois exigeantes : travail en hauteur, dans le bruit où la prévention des risques y est essentielle.Le métier est fortement connoté « service » avec des échanges de type « client-fournisseur ».Les métiers de la maintenance impliquent de la disponibilité ; l'emploi est souvent assorti d'astreintes, de travail de nuit et de week-end et il peut y avoir des dépassements d'horaire afin d'assurer la remise en production d'un équipement industriel stratégique.  

Description

La formation se compose de 5 modules, complétés par 1 période en entreprise. Période d'intégration. Accueil, présentation des objectifs de formation, connaissance de l'environnement professionnel, adaptation du parcours de formation (1 semaine). Module 1. Réparer les éléments électrotechniques et pneumatiques d'un équipement industriel : remise en état ou échange fonctionnellement équivalent des éléments d'un équipement industriel : éléments de circuits électriques et pneumatique, éléments d'instrumentation et de régulation d'un procédé industriel simple, éléments d'automatismes (7 semaines). Module 2. Réparer les éléments mécaniques et hydrauliques d'un équipement industriel : remise en état d'un mécanisme d'un équipement industriel - réalisation d'un échange fonctionnellement équivalent d'un mécanisme ou d'un sous-ensemble d'un équipement industriel - remise en état ou réalisation d'un échange fonctionnellement équivalent d'éléments de circuits hydrauliques (7 semaines). Module 3. Diagnostiquer une défaillance et mettre en service un équipement industriel automatisé : mise en œuvre d'une méthode pour diagnostiquer un dysfonctionnement sur un équipement industriel pluri-technologique – utilisation d'outils d'automatisme comme aide au diagnostic - mise en service d'un équipement industriel (6 semaines). Module 4. Effectuer la maintenance préventive d'équipements industriels : rédaction des documents de maintenance (gamme, mode opératoire, fiches de visites) - test de l'instrumentation d'un process - remise en service des équipements pluritechnologiques de production (3 semaines). Module 5. Réaliser des améliorations à partir de propositions argumentées : formulations de propositions d'actions d'amélioration continue sur un équipement industriel - réalisation d'une amélioration ou d'une modification technique sur un équipement industriel (4 semaines). Période en entreprise (6 semaines). Les aspects liés au développement durable sont traités tout au long de la formation : réaliser le tri sélectif des déchets (huiles usagées, conducteurs en cuivre, chiffons souillés…) pour en favoriser le traitement dont le recyclage – optimiser et améliorer le fonctionnement des équipements pour diminuer les consommations d'énergie et les produits défectueux – récupérer les pièces et les équipements endommagés en vue de leur recyclage. Session d'examen (1 semaine).CERTIFICATIONL'ensemble des modules (5 au total) permet d'accéder au titre professionnel de niveau IV (bac pro) de techniciene de maintenance industrielle. Des qualifications partielles, sous forme de certificats de compétences professionnelles (CCP) peuvent être obtenues en suivant un ou

Conditions d'accès

être agé(e) de 18 ans ou plus; demandeur d'emploi, résider en outre mer sous conditions de ressources

Un parcours 100% financé pour les résidents d’outre-mer.

À l’issue de la formation

Titre professionnel technicien(ne) de maintenance industrielle

Rythme

Temps plein

Retrouvez toutes les infos sur la formation :

719 offres d'emploi en lien avec cette formation autour de Valence

  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre