Retour

Objectifs

Ce technicien supérieur spécialisé dans l'utilisation, la maintenance et l'après-vente de matériels agricoles est capable d'identifier les besoins en matériel des exploitants agricoles pour améliorer les rendements et la qualité de la production. Il est chargé de la gestion des matériels : leur mise à disposition, leur adaptation aux innovations technologiques et réglementaires À cela s'ajoutent les activités de service et de conseils auprès d'une clientèle aux besoins spécifiques. Il peut ainsi analyser des problèmes de stockage, de transformation ou de transport des produits et y apporter les solutions adéquates. Ses activités intègrent notamment la relation avec les constructeurs de matériels agricoles. Ce technicien supérieur intervient dans des entreprises de construction, des entreprises de maintenance et d'après-vente du machinisme et des matériels agricoles Il occupe des postes de responsable ou de chef d'atelier, de chef d'équipe, de technicien après-vente, de conseiller technique pour un constructeur, de conseiller ou expert auprès d'organismes indépendants (métiers émergents).

Description

En plus des enseignements généraux (culture générale et expression, mathématiques, physique - chimie, anglais, économie-gestion appliquée à l'agroéquipement), la formation comporte des enseignements professionnels :

  • modélisation du comporterment des matériels (4 heures hebdomadaires en 1re et 3 heures hebdomadaires en 2e année)
  • agronomie et connaissances du milieu de l'agroéquipement (3 heures hebdomadaires en 1re et 3 heures hebdomadaires en 2e année)
  • organisation de la maintenance et de l'après-vente (2 heures hebdomadaires en 1re et 2 heures hebdomadaires en 2e année)
  • technologie et intervention sur matériels (8 heures hebdomadaires en 1re et 8 heures hebdomadaires en 2e année)

Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 6 à 8 semaines en fin de première année. En raison de la spécificité saisonnière de la profession, il est souhaitable que le stage se prolonge durant les congés scolaires, notamment ceux d'été. Le stage est l'occasion de compléter la formation académique en découvrant la planification et la gestion des opérations ; la mise en oeuvre de plans d'amélioration de la qualité, de gestions des ressources humaines, de formation ; le respect de politiques de prévention des risques, d'amélioration de la sécurité. Dans son rapport, le stagiaire peut décrire des activités telles que accueil et conseil du client ou d' l'utilisateur ; diagnostic ; intervention - préparation ; organisation et gestion des activités de l'après-vente ; ressources humaines, animation, formation ; adaptation des matériels ; conseil en agrotechnique ; vente de produits, équipements ou services complémentaires. Le lieu du stage est choisi afin de pouvoir atteindre ses objectifs. Il a lieu soit chez un concessionnaire soit chez un constructeur soit au sein d'une C.U.M.A. ou d'un E.D.T. (ex E.T.A.R.F.) avec service de maintenance intégré soit au sein d'un organisme indépendant (organisme de contrôle ou de certification) ou d'une collectivité territoriale ayant recours aux compétences d'un technicien supérieur en Techniques et Services en Matériels Agricoles.

100% financé par OPCO.

À l’issue de la formation

BTS techniques et services en matériels agricoles

Retrouvez toutes les infos sur la formation :

  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre
  • Consulter l'offre