Des places supplémentaires pour vous en CAP et BTS !

Afin de répondre aux vœux de poursuite d’études des nouveaux bacheliers, le ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation avaient annoncé le jeudi 23 juillet 2020, l’ouverture de 26 500 places supplémentaires pour les étudiants et lycéens à la rentrée 2020 et d’autres mesures pour aider les jeunes.

Plus d'accompagnement pour les lycéens et étudiants, de quoi s’agit-il ? 

C’est l’objectif premier de ce plan 1 jeune, 1 solution : accompagner les 16-25 ans pour construire leur avenir afin qu’aucun jeune ne soit laissé sans solution. 

Pour affronter les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire, l’État a organisé l’ouverture de 26 500 places supplémentaires au sein des établissements, mais également des solutions d’accompagnement en matière d’apprentissage, de formation professionnelle, de contrats aidés, et d’aides à l’insertion sur le marché du travail. 

3 mesures phares pour aider les jeunes bacheliers :

1. 10 000 places supplémentaires dans les formations universitaires

Le taux record de réussite au baccalauréat 2020 a compliqué l’attribution des places dans l’enseignement supérieur, c’est la raison pour laquelle les capacités d’accueil des établissements ont été augmentées. 

Ces 10 000 places supplémentaires concernent les formations universitaires, notamment les formations paramédicales : 

  • 4 000 nouvelles places en licence à l’université
  • 3 800 places dans les formations paramédicales
  • + de 2 000 places dans les formations courtes et professionnalisantes d’un an.
https://lh6.googleusercontent.com/qD39kR-EFsK7TXxlfVhKdOxgLJ3Q7lPk9Pm6hy1eax_2SRFze3uKZHDy_qmPVT6rvNN7O1Cd-axC4Uq3OC58nJSrUK6POq7ulI1emInmVKyPi01nepPrquNvo4mHJ8D5gtoq77rA

2. 10 000 nouvelles places pour la rentrée 2021

En plus des 10 000 places supplémentaires prévues en 2020, 10 000 nouvelles places sont prévues pour la rentrée 2021 afin d'accompagner tous les jeunes qui le souhaitent pour leur 1er cycle d’enseignement supérieur.

 

3. Des campus connectés 

Un campus connecté c’est quoi ? Un lieu d'études où les jeunes peuvent suivre, près de chez eux, des formations à distance auxquelles ils se sont inscrits auprès d'une université ou d'une école. Les étudiants sont encadrés et profitent d'un tutorat individuel et collectif. À la fin du cursus, des diplômes de qualité sont proposés par les établissements d'enseignement supérieur.

Pour le moment il existe 13 lieux labellisés “Campus Connecté” et ce sont plus de 100 campus qui sont prévus pour la rentrée 2022. 

Ainsi, si vous habitez dans une ville éloignée des établissements d'enseignement supérieur, vous pouvez poursuivre vos études sans l’obligation d'emménager dans une métropole et payer des frais de logement supplémentaires. 

Des places supplémentaires dans les lycées en BTS et en CAP 

Dans cette logique d'élargissement des capacités d'accueil, des places sont proposées principalement dans les formations courtes et professionnalisantes : 

  • 5 700 places supplémentaires pour les formations professionnalisantes en BTS
  • 3 600 places supplémentaires en année de spécialisation (année supplémentaire après un bac +2 pour obtenir une licence professionnelle)
  • 2 400 places supplémentaires pour les diplômés de niveau IV ou plus (baccalauréat ou équivalent) qui souhaitent se rediriger vers un secteur professionnel via un CAP en 1 an (notamment dans les métiers d’art)

Un CAP en 3 ans pour les élèves en difficulté 

Pour les élèves identifiés en grande difficulté à l’issue de leur première année de CAP, la deuxième pourrait s’étaler sur 2 ans sans affecter le volume global de la formation. L’élève suivrait ainsi 18h de cours hebdomadaires au lieu de 36h prévues initialement. Le but étant d’alléger la formation et de proposer un rythme plus adapté aux élèves en difficultés d’apprentissage scolaire. 

Cette mesure concernerait environ 8% des effectifs de première année de CAP, c’est-à-dire environ 4 800 élèves bénéficiaires. 

https://lh6.googleusercontent.com/w2lqMjEND98JER_F16QPJcojffKnYsIwYk6JRNp9rzgawHxuOyOJH8xGE3sCPpTL0ZFAVP6FcgQL4LKd7BKEl0QsuTzAUvnw6RRbaCs1OT1ZUS69XcL9ke92RFw4v-DfeLazHQPc

En résumé, pour répondre à l’afflux de nouveaux bacheliers, le ministère de l'Enseignement supérieur a misé sur l’élargissement des capacités d'accueil dans les formations les plus demandées

  • 4 000 nouvelles places en licence à l’université
  • 3 800 places dans les formations paramédicales
  • + de 2 000 places dans les formations courtes et professionnalisantes d’un an
  • 5 700 places supplémentaires pour les formations professionnalisantes en BTS
  • 3 600 places supplémentaires en année de spécialisation (année supplémentaire après un bac +2 pour obtenir une licence professionnelle)
  • 2 400 places supplémentaires pour les diplômés de niveau IV ou plus (baccalauréat ou équivalent) qui souhaitent se rediriger vers un secteur professionnel via un CAP en 1 an (notamment dans les métiers d’art)
  • 4 800 places supplémentaires pour le CAP en 3 ans

 

Au total ce sont bien 26 500 formations ouvertes pour la rentrée 2020. Alors profitez-en !

Pour en savoir plus : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/particuliers/creation-places-enseignement-superieur